dimanche 29 mai 2011

Les phrases d'Odilon Redon



J'ai rencontré des mots d'Odilon Redon à l'exposition " Odilon Redon : Prince du Rêve " au Grand Palais. Voici quelques phrases.


« Mon père me disait souvent : « vois ces nuages, y discernes-tu, comme moi, des formes changeants ? » Et il me montrait alors, dans le ciel muable, des apparitions d'êtres bizarres chimériques et merveilleux. » (Odilon Redon, À soi-même)


« Tout se crée par la soumission docile à la venue de l'inconscient. » (Odilon Redon, 1898)


« J'ai fait un art selon moi. Je l'ai fait avec les yeux ouverts sur le merveilles du monde visible, et, quoi qu'on en ait pu dire, avec le souci constant d'obéir aux lois du naturel et de la vie. Je l'ai fait aussi avec l'amour de quelques maîtres qui m'ont induit au culte de la beauté. » (Odilon Redon, À soi-même)


« À Bievres, se levant de bonne heure, mon père aimait commencer sa journée au fond du jardin, à lire quelques pages de Pascal, -- son auteur favori -- ou de Montaigne, de Suarès, ou de Remy de Gourmont. Mon mère, pendant ce temps, préparait avec soin -- et amour -- son modèle : un grand vase de fleurs. » (Arï Redon, 1956)



1 commentaire:

  1. Merci paperblog !
    http://www.paperblog.fr/4522492/les-phrases-d-odilon-redon/

    RépondreSupprimer