lundi 27 octobre 2008

Hier après-midi je suis sorti


Après avoir vu Emil Cioran, je suis sorti pour visiter des librairies. Mais le livre que j'ai commencé à lire dans un métro m'a beaucoup plu, donc je suis resté dans un café pendant quelques heures. Le livre était de Victor von Weizsäcker, médecin allemand. Bien sûr en japonais. Il avait une relation très complexe avec le Nazi, avec le monde académique et avec Freud, parmi d'autres. Néanmoins, je me suis intéressé à ce qu'il avait proposé par apport à la façon de regarder et de comprendre la maladie pour soigner le malade.










dimanche 26 octobre 2008

Documentaire Emil Cioran - Roumanie -



Il fait nuageux ce matin.
J'ai envie de me détendre aujourd'hui également.
J'ai décidé de réfléchir sur la vie et les mots de Cioran.


Cioran-1
Cioran-2
Cioran-3
Cioran-4
Cioran-5







samedi 25 octobre 2008

Cioran dit...


Un jour d'été en 2006, dans un café à Tokyo, j'ai entendu son nom quand mon ami français F a parlé d'un seul philosophe préféré. Cet après-midi ennuyeux, j'ai feuilleté son livre.

Émile Michel Cioran (8 avril 1911 en Roumanie - 20 juin 1995 à Paris)


-----------------------------------------
Je ne fais rien, c'est entendu. Mais je vois les heures passer ---- ce qui vaut mieux qu'essayer de les remplir.


Chez certains, tout, absolument tout, relève de la physiologie : leur corps est leur pensée, leur pensée est leur corps.


À regarder les choses selon la nature, l'homme a été fait pour vivre tourné l'extérieur. S'il veut voir en lui-même, il lui faut fermer les yeux, renoncer à entreprendre, sortir du courant. Ce qu'on appelle « vie intérieure » est un phénomène tardif qui n'a été possible que par un ralentissement de nos activités vitales, « l'âme » n"ayant pu émerger ni s'épanouir qu'aux dépens du bon fonctionnement des organes.


Que faites-vous du matin au soir ?
― Je me subis.


Je n'ai pas rencontré un seul esprit intéressant qui n'ait été largement pourvu en déficiences inavouables.


Ce que je sais à soixante, je le savais aussi bien à vingt. Quarante ans d'un long, d'un superflu travail de vérification...


-----------------------------------------
« De l'inconvénient d'être né » (1973)


vendredi 24 octobre 2008

Window-shopping in the Latin Quarter


This afternoon I went out to shop windows in the heart of the Latin Quarter. Primarily at bookstores. In the event I bought a few books, all related to Darwin. I don't know why, but there is something very rich around Darwin. Before, I tried to stay away from it, probably because of its colossal dimensions, but I finally felt like looking into the problem of evolutionary thinking, which is central to any biological phenomena. I realized it is better late than never.








Dans un café j'ai lu quelques chapitres d'un livre que je venais d'acheter.
....
....
....

En sortant du café, il a commencé à pleuvoir.

jeudi 23 octobre 2008

Panthéon et Rabarama


Après le cours à l'ENS, je me suis promené en direction du Panthéon. J'ai vu des oeuvres de Rabarama ou Paola Epifani (une sculpteur italienne, né en 1969 à Rome). C'était une surprise agréable.






mercredi 22 octobre 2008

HAÏKU de l'automne





           鴨川のカフェに漂う秋の精   ミコ

             dans un café
              de Kamogawa
               on sent l'esprit de l'automne

               (Miko; traduit par paul ailleurs)





samedi 4 octobre 2008

La saison des feuilles mortes


Quand je regardais mon balcon ce matin, je me suis souvenu tout de suite d'un billet posté dans mon ancien blog "Dans le hamac de Tôkyô" (voir ci-dessous). Cet article m'a beaucoup impressionné, parce que le thème de mon mémoire pour M1 était sur la médecine et Georges Canguilhem. Le décalage de deux ans a fait une grande différence. Il est étonnant et incroyable !

Un jour d'hiver, lisant en plein air (dimanche 4 décembre 2005)

Dans le premier commentaire de Paule par apport à cet ancien billet, elle m'a introduit le haïku de Kenneth White. J'ai totalement oublié son commentaire, mais j'ai récemment obtenu son livre, "L'Esprit nomade". Un intéressant lien, n'est-ce pas ?


vendredi 3 octobre 2008

La vie spirituelle


Je me demande de temps en temps comment nommer la vie que je mène maintenant. Je me sens come si je n'utilisais que mon cerveau depuis mon arrivée en France. C'est une vie que je rêvassais depuis longtemps. On peut dire que c'est une vie spirituelle. J'en suis très content et heureux.


Master 2 commence


Heureusement, j'ai été admis au M2 et immédiatement après l'affichage des résultats d'admission, la réunion de pré-rentrée a eu lieu. J'ai noté la diversité des étudiants et je me suis senti comme étudiant normal. J'avais aussi l'impression que M1 et M2 n'étaient pas consécutifs comme ceux du Japon. En tout cas, en M2 l'exposé au milieu de programme est obligatoire et je dois réaliser un mémoire d'environ 100 pages, 2 fois plus de M1. Le programme sera fini par la soutenance devant un jury composé d'au moins deux HDR (chercheur qui possède l'habilitation à diriger des recherches). Un autre défi devant moi ! Je ne sais pas du tout maintenant comment tout ça se passera.


mercredi 1 octobre 2008

HAÏKU d'automne




          蔦燦燦異国に綴る物語    ミコ


           le lierre japonais
            brille brillamment
             une histoire qu'il compose à l'étranger

               (Miko, traduit par Paul Ailleurs)